La recherche d’emploi : une démarche commerciale comme une autre

Avant de passer à l’acte Il faut se préparer, il y a des étapes à franchir et ça prend du temps :

1-Le premier travail est de bien connaitre le produit, ses atouts, ses faiblesses, et surtout ses différences par rapport à la concurrence et à qui on peut le vendre. Imaginez un vendeur partant le nez au vent avec un produit dont il ne connait pas tous ses avantages concurrentiels en se disant qu’il y aura bien quelqu’un qui va l’acheter puisqu’il peut faire beaucoup de choses ! Ce serait alors à l’acheteur d’aller à la rencontre d’un vendeur qui a un produit qu’on ne connait pas et qui parait il peut faire plein de choses ?

Soyons réaliste : Le premier travail du vendeur est donc de travailler à la connaissance de son produit, et c’est bien à lui de définir ce qu’il va vendre à qui il va le vendre et pas l’inverse.

2 – Toute entreprise qui se respecte fait un minimum de Marketing, c’est-à-dire qu’elle défini une cible de clients à qui elle offre une réponse à un besoin. Là aussi dans le travail préparatoire, il convient de se positionner par rapport à ces cibles. N’écoutons pas ceux qui disent qu’il faut élargir la cible pour répondre à plus de besoins. Ca équivaudrait et à délayer le discours et à perdre en crédibilité sur le projet.

3 – Le plan d’action commercial sera justement de mettre les moyens à mettre en place pour atteindre sa cible.

Dans le cadre d’une recherche d’emploi on peut assimiler la démarche à une vente complexe. Il s’agit de vendre un seul contrat à un seul client.

Attention ! Ce n’est pas parce que j’ai choisi mon client que je dois me précipiter chez lui pour le forcer à acheter mon produit. Je ne sais même pas s’il a envie d’acheter et je ne connais pas ses besoins. La difficulté, c’est qu’en général on est pressé d’aller tout de suite au résultat. Dans ce cas on se ferme la porte du client définitivement.

Mon action commerciale consistera alors à prendre le temps d’encercler mon client pour connaitre et comprendre tout son environnement concurrentiel, technique, organisationnel, relationnel, politique…etc. avant de pousser sa porte.
Pour cela il convient de rencontrer tous les acteurs avec lesquels il est en relation de près ou de loin pour comprendre et détecter son besoin. Je me mets bien à l’écoute de mon marché de façon active avant de vouloir faire des propositions. L’expérience montre qu’il me faut une cinquantaine de contacts avant d’entrer en relation avec mon prospect. Ça parait beaucoup ? Mais à raison de 2 contacts par jour, en 3 mois l’affaire est vendue. Mais attention il n’est pas question pendant cette phase de découverte de distribuer des CV et de vendre une candidature. Vous n’êtes pas encore en phase de vente. Vous préparez une vente. Ce n’est pas la même chose !

Une Réponse to “La recherche d’emploi : une démarche commerciale comme une autre”

  1. Benoît G Says:

    C’est drôle mais justement il m’a fallu 50 entretien.

    Amicalement

    Benoît

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :