Le recrutement une opération à haut risque

Pour l’entreprise et pour le candidat

fire perd la bouleDans la manière habituelle de recruter, soit par annonce ou par l’intermédiaire d’un cabinet de recrutement, l’entreprise sait bien qu’elle prend un risque. La fameuse erreur de recrutement que tout le monde redoute. Elle coute très cher  et elle a des conséquences fortes pour l’entreprise.

Je renvoie  à l’article  « les offres d’emploi ne sont pas faites pour les demandeurs d’emploi » ou j’expliquais que l’entreprise,  dans le contexte d’évolution que la caractérise, ne sait pas très bien  définir son vrai besoin. Pour sécuriser sa recherche, la tendance naturelle est de charger le profil du candidat, et rechercher quelqu’un de surqualifié ;  les fameux moutons à 5 pattes.  Compte tenu du nombre de candidats sur le marché, et aidé en cela par un professionnel du recrutement, on va finir par trouver quelqu’un d’approchant. Tout le monde est rassuré. L’entreprise va souvent survendre  le poste. On ne dit pas tout et surtout pas les « loups » qui sont dans les placards. Les difficultés ne sont pas toujours clairement  exprimées. Et si elles l’étaient le candidat ne les entend pas. Très souvent on n’a pas pris le temps de valider que l’entreprise et le candidat ont un projet commun. La raison l’emporte et on a oublié le principal, l’envie et le plaisir.

Du côté du candidat :

Le candidat, lui, dans le processus de recrutement, fait tout pour séduire. Il n’a pas d’emploi, il cherche depuis quelques mois déjà,  et voila qu’il sent que sa quête peut se conclure, et en plus le « Job »est à côté de chez lui. Il est souvent flatté  voire aveuglé par l’opportunité qui se présente à lui. Il perd d’autant plus son discernement que la proposition peut paraitre alléchante en matière de rémunération. Il se prépare, use des meilleurs arguments pour coller au plus près des attendus annoncés. L’objectif clairement avoué est d’être retenu sur le poste, coute que coute.

Mais dès la prise de poste, la réalité peut s’avérer toute différente. On peut  voir poindre dès les premiers mois les prémices d’un désamour réciproque. On ne veut pas rompre la période d’essai car on a déjà eu assez de mal comme ça pour trouver ce candidat, on ne va pas prendre le risque de tout recommencer !!!  Le temps passe et un jour on sera obligé de se séparer avec tous les dégâts que cela provoque.

Je suis toujours surpris de voir ces candidats déçus et cassés par ces erreurs de recrutement. La cassure est souvent telle que le candidat aura beaucoup de mal à repartir dans une dynamique de la réussite, c’est souvent très difficile pour lui de rebondir.

C’est pour cette raison que je pense qu’il n’est pas possible, dans une recherche d’emploi, de faire l’impasse sur la démarche du réseau. Les nombreux contacts qui auront été pris par le candidat lui serviront à valider son offre et surtout s’assurer que l’entreprise visée est la bonne. Il est plus important de valider un projet et de s’assurer d’un choix qui va conditionner sa vie que de trouver un emploi à toute vitesse et de prendre le risque de se tromper. Et si on découvrait alors que l’entreprise concernée, n’a aucun intérêt, que sa stratégie l’amène dans le mur, que les dirigeants ne partagent pas la même éthique, qu’elle est dans un processus de cession non avoué, qu’elle est positionnée sur un marché qui va disparaître…etc  ou tout simplement qu’elle souhaite recruter le candidat qui vient de chez son  concurrent pour le neutraliser.

Lorsqu’un candidat est recruté  rapidement suite à une annonce, je préconise toujours de lancer une démarche réseau en parallèle pour valider que l’entreprise  choisie est la bonne et que le projet correspond bien à mes attentes.

Une Réponse to “Le recrutement une opération à haut risque”

  1. Champin Christine Says:

    Parfait on fait le point bientôt dans ce cas !!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :