L’entretien : opération séduction, tout se joue en 5 minutes


Pour séduire, il faut déjà avoir envie. L’envie elle se manifeste très vite. Je suis attiré par la personne que j’ai envie de séduire, par sa beauté, par son regard, par sa gestuelle, par ce qui dégage d’elle au premier coup d’œil. Alors, surveillez bien cette image que vous voulez donner de vous.

A partir de ce premier échange visuel, plusieurs stratégies s’offrent à moi. Je me dévoile tout de suite, je vais au résultat. C’est la stratégie des gros sabots. Alors là, je vais vous dire, vous allez vous prendre un râteau !!!! si on fait le parallèle avec la recherche d’emploi, ça équivaut à sortir tout de suite son CV et de tenter de convaincre votre interlocuteur avec la ferme intention de conclure au plus vite. Et si même ça marchait, parce qu’il faut satisfaire un besoin pressant, Il vous manque alors plein d’infos pour construire une relation sur le long terme.

Deuxième stratégie, j’aborde la personne en allant à sa découverte . Je vais me rendre disponible pour l’écouter. L’autre va donc se trouver en confiance, il va pouvoir se livrer au sens propre comme au figuré. Cette découverte va me donner les centres d’intérêts communs, les sujets à éviter…. Bref tout ce qui fait sa vie ! Il se sent alors valorisé. Jacques FRADIN le célèbre chercheur en neuroscience, l’explique très bien dans son livre sur le stress.

Prenez le temps de la découverte si vous voulez séduire. Plus vous prendrez du temps dans cette phase de découverte plus vous serez efficace dans votre entretien. Et puis vous verrez que tout se passera bien, tout devient alors facile. Si vous ne deviez retenir qu’une chose, c’est de vous taire !

Allez emballez, c’est pesé…

Je vous renvoie à l’article de Nicolas Sander
Une rencontre, des regards qui se croisent, des mots échangés,… C’est là qu’en matière de séduction, la partie se gagne… ou se perd.
Plus qu’un coup de foudre, c’est en fait une savante alchimie qui intervient. Les premières rencontres sont généralement furtives : quel que soit le lieu, l’objectif de celui ou celle qui veut séduire est d’attirer l’attention de l’autre. Nous nous mettons soudain à souhaiter que cet « autre », encore inconnu il y a trente secondes, ait une impression positive. Sans même nous en rendre bien compte, nous devenons alors sympathiques, arborant un visage souriant et épanoui, même après une journée abominable.

Notre body-language, c’est à dire notre attitude corporelle, se coordonne autour de ce sourire franc et béat que nous affichons en face de l’autre. Le corps relâché, le regard appuyé mais doux, nous exprimons littéralement l’attraction physique que nous ressentons. Une partie infime (15%) de ce que nous communiquons passe par les mots, c’est pourquoi il est erroné d’imaginer que ce soit le langage qui assure le succès d’une rencontre. L’essentiel du message que nous souhaitons faire passer à l’autre est transmis par le corps. Lorsqu’on est sincère, il n’y a aucun effort à faire, tout se passe le plus naturellement du monde.

Personne ne l’ignore, si l’on peut mentir avec les mots, il n’en va pas de même avec les gestes. Il n’est cependant pas interdit de s’adresser à cet « autre » que l’on vient de découvrir, ne serait-ce que pour se présenter.

Au-delà des mots, c’est avec son corps que l’on peut convaincre. De façon inconsciente, nous adressons des signaux non verbaux que l’autre identifie comme agréables, favorisant ainsi à un climat de confiance de s’instaurer. Et puis avouons-le, la timidité est souvent de mise. Ce que nous n’osons pas dire avec les mots, le corps le dit à notre place.
  Sachez décoder les signes cachés de l’autre ! Ils sont souvent émis de manière inconsciente et ils ont le mérite d’apporter de la clarté sur l’issue probable de la rencontre.

Geste et signification :
– Se caresser les cheveux signifie « s’ennuyer fermement »
– Se frotter les yeux signifie « être envahi(e) par le doute »
– Se mordre les ongles signifie « se sentir mal à l’aise ou en insécurité »
– Se tapoter le menton signifie « vouloir prendre une décision »
– Pianoter des doigts signifie « faire preuve d’impatience »
– Se titiller le lobe de l’oreille signifie « être incapable de prendre une décision »
– Se frotter le nez signifie « être mal à l’aise voire même mentir »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :