La mobilité à la mode grenobloise

Article lu dans liaisons sociales de Février 2008.

Voilà un article extrêmement intéressant.
Il me semble en effet préférable d’anticiper les évolutions de la société plutôt que d’attendre le dernier moment et de lancer un PSE avec tous les dégâts que cela provoque, tant pour ceux qui sont concernés que pour les salaries qui restent.
Si on reste dans la logique de projet personnel, le moment est effectivement très favorable pour inciter les salariés qui le veulent à s’exprimer sur des souhaits jusqu’ici non avoués en raison du confort d’une situation acquise.
En tant que consultant, j’ai moi même mis en place, en partenariat avec un autre consultant (Monique CORDES) une démarche rigoureusement identique à celle qui est décrite dans l’article, dans une entreprise de ma région. L’entreprise en question (250 salariés) s’oriente sur un changement de métier, et se donne 2 ans pour parvenir à mettre en place la nouvelle organisation.
Nous avons mis en place une structure d’écoute, baptisée point accueil RH. En 6 mois nous avons reçu 93 personnes volontaires, soit 295 entretiens. A ce jour 9 personnes ont pu définir un choix d’évolution externe , 7 ont choisis de créer une entreprise et 7 personnes ont opté pour une mutation interne.
Le plan de formation prévoyait, outre les formations spécifiques pour chacun des volontaires, la possibilité de faire des Bilans de Carrières pour aider ceux qui le voulaient à se définir un projet clair.
Dans tous les cas, les salariés qui partent sont d’abord détachés dans la nouvelle entreprise pendant une période de 3 mois avec possibilité de revenir à son poste si pour quelque raison que ce soit la greffe n’a pas pris.
Ayant moi même, par le passé, une certaine expérience des antennes Emploi, je dois avouer que l’ambiance n’est pas du tout la même. Les gens que nous rencontrons nous manifestent tous les jours leur satisfaction. Il n’y a pas de pression ni de peur du lendemain.
N’est ce pas formidable, d’avoir la possibilité de faire ce que l’on veut et d’être accompagné pour le faire ?

Une Réponse to “La mobilité à la mode grenobloise”

  1. La mobilité à la mode Grenobloise « François André - Conseil en carrières Says:

    […] 20, 2008 in Non classé Pour lire l’article suivre le lien ci contre:  Crolles One […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :