Les offres d’emploi ne sont pas faites pour les demandeurs d’emploi

Pourquoi tant d’entreprises me disent chercher des candidats qu’elles ne trouvent pas ?,
Pourquoi tant de candidats me disent chercher des emplois qu’ils ne trouvent pas ?

Pour tenter de répondre à cette question, essayons de comprendre comment fonctionne celui qui doit embaucher un collaborateur.

Tout d’abord, la décision de recruter quelqu’un est toujours un processus long et murement réfléchi. Plusieurs facteurs liés à la vie de l’entreprise contribuent à créer ce besoin nouveau. Cela provient:
– D’un Marché qui s’annonce
– D’une démission
– D’une mutation de quelqu’un de son service
– D’un départ à la retraite
– De la recherche d’une nouvelle compétence
– D’un changement de technologie
– D’une nouvelle organisation
– ..etc

Rien ne presse mais il faudra y penser.
Quel doit être le profil du candidat qu’il va falloir chercher? Que va-t-on réellement lui confier?. N’est ce pas l’occasion de revoir l’organisation en place ? Autant de questions qui aujourd’hui n’ont pas de réponse.

Peut-on trouver le candidat en interne ?. Le responsable commence secrètement sa prospection, prend contact avec des collègues, il pose des questions dans son entourage, le temps passe.

Il ne trouve rien qui l’intéresse vraiment. Il continue sa recherche auprès de ses fournisseurs, de ses confrères. Il recherche autant qu’il se cherche. Il n’a toujours pas de profil défini et ne peut donc pas lancer son recrutement de manière officielle. Le besoin est toujours là et le temps passe toujours. Plusieurs semaines, voire plusieurs mois se sont déjà écoulés depuis le début.

Brutalement, il s’aperçoit que le besoin devient urgent, Il faudra couvrir le besoin dans 3 semaines. Notre Homme se précipite chez son DRH et rédige une définition de fonction en toute hâte. Et puisque son besoin est encore flou, il met dans son profil tout ce qu’il peut y mettre pour être sûr de ne pas se tromper.

cahier-stylo.jpg

On préfère un Homme (il ne faut pas le dire)
Jeune ( pour ne pas le payer trop cher) 30 – 32 ans
Mais avec de l’expérience (au moins 10 ans dans la fonction)
Il doit être de formation supérieure une grande école d’ingénieur serait souhaitée (arts et métiers)
Il parle bien évidemment l’anglais et l’arabe couramment (on ne sait jamais)
Ah oui , j’oubliais, il possède des vrais qualités en management
Avec un salaire si possible en bas des fourchettes du marché (il y a tellement de gens sur le marché)
…etc.

On passe rapidement en revue les candidatures spontanées arrivées dans les semaines précédentes et rien ne correspond au besoin. Cela est normal ce type de profil n’existe pas.

La panique s’installe et on confie la recherche à un cabinet de recrutement. On se décharge du problème sur un professionnel. Pour satisfaire son client, le Consultant déploiera des trésors d’imagination pour trouver un candidat s’approchant le plus possible du profil de départ.

ordinateur1.jpg

On se rend compte, alors, que dès que le DRH est saisi de la demande il va être très difficile, voire impossible, de rentrer dans le recrutement.

Or entre le moment où notre chef de service s’est mis dans la tête qu’il lui faudrait embaucher et le moment où il a été voir son DRH il s’est souvent passé plusieurs mois.

Alors il est inutile de perdre son temps à répondre à des annonces qui ne sont pas faites pour vous. Les annonces ne reflètent qu’une toute petite partie des besoins de recrutement dans les entreprises. Tous les professionnels s’accordent à dire que seulement 15 à 20 % des recrutements sont pourvus par des annonces passées dans la presse ou sur Internet. De plus ces demandes ne correspondent pas à ceux qui cherchent du travail. A l’inverse cela signifie que 80 % des emplois ne font l’objet d’aucune publicité.
Il est important de noter que, pour la majorité des annonces passées, les entreprises ne trouvent pas leurs candidats. Combien d’entreprises aujourd’hui s’arrachent les cheveux sur ces recherches impossibles . Les postes ainsi définis ne seront pas remis en cause, même s’il faudra du temps pour trouver la perle rare.

Le recrutement est devenu tellement pointu qu’il serait ridicule de l’aborder sur une logique de masse. L’entreprise raisonne sur la recherche d’une compétence très particulière pour répondre à une problématique très précise et comme elle ne sait pas toujours exprimer cette spécificité, elle charge les profils recherchés jusqu’à les rendre introuvable.

Le travail consiste à entrer en contact avec ce fameux responsable avant qu’il ne se décide à aller voir son DRH. Comment ? eh bien c’est ce que nos verrons dans un prochain article.

___________________________

2 Réponses to “Les offres d’emploi ne sont pas faites pour les demandeurs d’emploi”

  1. Les offres d’emploi ne sont pas faites pour les demandeurs d’emploi « François André - Conseil en carrières Says:

    […] Les offres d’emploi ne sont pas faites pour les demandeurs d’emploi […]

  2. A.P. Says:

    Je tiens aussi à préciser que, pour des questions légales, certaines entreprises sont tenues de publier une offre d’emploi avant tout recrutement, alors qu’elles ont déjà quelqu’un… d’où des offres du genre : parle roumain et a 15 ans d’expérience …
    Il est admis que cela peut représenter jusqu’a 30 % des offres publiées !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :